Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Richard Howitt espère que le plan d'actions RSE de la Commission européenne définira le devoir de vigilance

"Si la Commission européenne prévoit son plan d’actions sur 5 ans, j’espère et j’attends qu’elle fournisse une forme de soutien européen ou de définition ou de promotion du concept de devoir de vigilance, allant plus loin que ce qui a déjà été dit dans la directive. J’espère aussi qu’il y aura quelque chose sur l’accès à la réparation pour les victimes, qui reste une promesse jamais réalisée", regrette l’eurodéputé Richard Howitt (Royaume-Uni, socialistes et démocrates). Ce spécialiste de la RSE a accordé une interview à AEF à Amsterdam, lors de la conférence de la GRI (lire sur AEF), mercredi 18 mai 2016. Il évoque la nouvelle stratégie RSE de la Commission, qui devrait sortir cette année, le débat autour de la proposition de loi française sur le devoir de vigilance, et la transposition de la directive sur le reporting extrafinancier.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Reporting extrafinancier : 4 pays ont à ce jour transposé la directive selon la Commission européenne (conférence GRI)

"La date limite de la transposition de la directive [de 2014 sur les informations extrafinancières fournies par les grandes entreprises, lire sur AEF] est le 6 décembre, elle entrera en vigueur en 2017 avec des premiers rapports des entreprises attendus en 2018. Alors que certaines se préparent déjà à appliquer ces nouvelles règles, d’autres sous-estiment le travail à faire alors qu’il ne reste que 6 mois avant qu’elle s’applique", met en garde Erik Nooteboom, chef du reporting comptable et financier à la Commission européenne. Il intervenait lors de la table ronde sur la mise en œuvre de la directive à la conférence annuelle de la GRI (Global reporting initiative), mercredi 18 mai 2016, à Amsterdam.

Lire la suiteLire la suite