Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Le palmarès du concours de l’OVE : le 1er prix pour une doctorante de Paris-I et le 2e prix pour un étudiant de Poitiers

Leïla Frouillou, doctorante en géographie à Paris-I, a reçu le 1er prix de l’OVE, pour sa thèse intitulée "Les mécanismes d’une ségrégation universitaire francilienne : carte universitaire et sens du placement étudiant" (lire sur AEF), mardi 14 juin 2016 (1). Le 2e prix a été attribué à Papa Oumar Ndiaye, en master 2 de sociologie à l’université de Poitiers, pour son mémoire intitulé "Migration et transferts d’argent : quand les 'jeunes sénéglais étudiants' s’en mêlent…". Deux candidates ont reçu le 3e prix : Pauline Pélissier, en master 1 de sociologie à l’Université de Lorraine, pour son mémoire "Les étudiantes messines et le 'harcèlement de rue' : contribution à une sociologie des rapports de genre dans l’espace public" ; et Marine Roche, en master 2 de sciences de l’éducation à l’université de Nantes, pour son mémoire "Les étudiants, le numérique et la réussite universitaire."

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Enquête 2013 de l'OVE : plus d'un étudiant sur deux se déclare en difficulté financière

« L'enquête 2013 de l'OVE (Observatoire de la vie étudiante) révèle quelques points d'alerte, mais dans un paysage très stable par rapport à 2010, date de la précédente enquête (AEF n°250575) », déclare Monique Ronzeau, présidente de l'OVE, à l'occasion d'un point presse le 10 décembre 2013. Les premiers résultats de l'enquête 2013 ont été dévoilés, sachant que les chiffres détaillés seront disponibles dans les prochains mois sur le site de l'OVE. Cette enquête montre que « plus d'un étudiant sur deux se déclare en difficulté financière » - ce qui ne signifie pas qu'ils le sont. 46 % des étudiants travaillent pendant la période universitaire (hors jobs d'été) et 80 % d'entre eux déclarent que cela n'a pas d'impact négatif sur le résultat de leurs études. Enfin, interrogés sur leur ressenti au cours des sept jours précédant l'enquête, 53 % des sondés se déclarent stressés, 53 % déprimés, 39 % épuisés et 26 % isolés.

Lire la suiteLire la suite