Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

ANR : les démissions récentes sont "révélatrices de l’état de santé alarmant de la recherche publique", estime le Snesup

La démission "en bloc" du comité d’évaluation scientifique de l’ANR en mathématiques et en informatique, le 1er juin 2016 (lire sur AEF), et celle, en 2015, du président du comité de physique subatomique, sciences de l’univers, structure et histoire de la Terre (lire sur AEF), relancent "la polémique autour des financements par projets de l’ANR" et sont "révélatrices de l’état de santé alarmant de la recherche publique", déclare le Snesup-FSU le 15 juin. Dénonçant la "baisse record" des crédits alloués à l’ANR, la "baisse du nombre de projets déposés et du taux d’attribution" et une "certaine opacité" quant au "mode d’attribution des financements", le Snesup "demande des procédures de financement de la recherche plus démocratiques et plus transparentes", passant par la "réattribution très majoritaire des crédits de la recherche publique, sous forme récurrente, aux unités de recherche".

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement