Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Pourquoi l'institut Femto-ST de Besançon s'est doté de sa propre structure de maturation, à côté de la Satt

En 2013, l'institut Femto-ST de Besançon a créé Femto Engineering, une structure chargée de la maturation des projets détectés en interne. L'institut juge nécessaire d’entretenir "une grande porosité entre la recherche et le développement", explique à AEF Grégory Haye, directeur de Femto Engineering, le 10 juin 2016, dont les 15 salariés sont tous "immergés dans les équipes de recherche". "Pour la Satt Grand-Est, on 'prémâche' le travail, mais il nous semble aussi que si nous ne sommes pas tous les jours dans le laboratoire, c’est difficile : les chargés d’affaires de la Satt sont trop peu nombreux en Franche-Comté", souligne-t-il. Selon lui, les deux entités sont complémentaires : pour Femto Engineering, la Satt est "un investisseur", tandis que pour la Satt, Femto Engineering est un "opérateur technologique". L’UFC va dupliquer ce modèle dans le domaine de la santé.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement