Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Transition énergétique : le Meem publie le projet de stratégie de développement de la mobilité propre

Le ministère de l’Environnement a rendu public, lundi 13 juin 2016, le "document préparatoire" de la stratégie de développement de la mobilité propre prévue à l’article 40 de la loi de transition énergétique et dont la publication était à l'origine prévue en mai. Il y propose notamment d’atteindre une consommation moyenne de 2l/100 km pour les véhicules neufs en 2030, une cible de 10 % des jours télétravaillés en 2030 ainsi qu’un taux de 12,5 % de modes doux en 2030 contre 2,7 % en 2008. Le ministère évoque également un "appel à projet mondial" permettant de développer un "véhicule électrique populaire à moins de 7 000 euros" et remet à l’ordre du jour la réduction des vitesses de circulation des véhicules. S’agissant du transport de marchandises, un objectif de 20 % de fret non routier est proposé à l’horizon 2030.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Climat, mobilité, santé...: le point sur les avancées de la conférence environnementale

Ségolène Royal se félicite des "avancées" de la conférence environnementale 2014, vendredi 28 novembre 2014, à l’issue du discours de clôture prononcé par le Premier ministre en milieu d’après-midi (lire sur AEF). Elle estime "important" le fait que Manuel Valls ait qualifié d' "erreur" l'utilisation privilégiée du diesel en France pendant des décennies. AEF fait le point sur ce qui pourrait être retenu par le gouvernement dans le cadre de la feuille de route qui sera adoptée en janvier prochain, et ce qui a été d’ores et déjà annoncé, notamment en matière de démocratie participative.

Lire la suiteLire la suite
Mobilité durable : les entreprises mobilisées par EPE favorables à donner un prix au carbone

"Nous avons créé un groupe de travail 'mobilité durable', et y préparons activement la COP 21. À travers l'organisation du "business & climate summit" les 20 et 21 mai à l'Unesco avec le WBCSD et le Global Compact (lire sur AEF), EPE espère être un acteur fort de cet événement extrêmement important pour l'avenir de notre planète", indique Patrice-Henry Duchêne, délégué au développement durable de PSA Peugeot Citroën et président du groupe de travail, qui publie le 12 novembre 2014 un guide dédié. L'association d'une quarantaine d'entreprises plaide pour la "fixation d'un prix pour le carbone", ce qui "devra obligatoirement être accompagné d'un effort sur la recherche et de politiques d'accompagnement de cette transition pour les secteurs économiques exposés à la concurrence, et des publics qui auront du mal à supporter une fiscalité carbone forte".

Lire la suiteLire la suite
Fabienne Keller (UMP) et Denis Baupin (EELV) pour un objectif national « 2 personnes par voiture »

« L'un des enjeux majeurs, quelle que soit l'évolution des véhicules au plan technique, est leur meilleure occupation », jugent la sénatrice Fabienne Keller (UMP, Bas-Rhin) et le député Denis Baupin (EELV, Paris), auteurs d'un rapport de l'Opecst intitulé « Les nouvelles mobilités sereines et durables : concevoir et utiliser les véhicules écologiques », rendu public jeudi 16 janvier 2014 au matin et adopté la veille à l'unanimité. Ils proposent donc de fixer un objectif national « deux personnes par voiture » qui soit au « même niveau d'ambition que celui des '2 litres aux 100 km' » fixé par Jean-Marc Ayrault lors de la conférence environnementale de septembre 2012. Les deux parlementaires développent plus d'une centaine de propositions, qui vont du développement de pass multimodaux au rapprochement de la fiscalité gazole-essence, en passant par la réduction de la vitesse sur les autoroutes, les périphériques, les routes et les villes.

Lire la suiteLire la suite