Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Qualité de l’air à Paris : le Front national mise sur le développement de la voiture à hydrogène

Interdire à la circulation dans Paris les véhicules immatriculés avant 1997 à compter du 1er juillet 2016 est "une arnaque et une punition", résume Mikaël Sala, président du collectif "croissance Bleu Marine", lors d’une conférence de presse du FN, le 13 juin 2016. Pour le vice-président du groupe FN au conseil régional Île-de-France, Aurélien Legrand, si le parti ne "nie pas la question de la qualité de l’air" dans la région, il dénonce "l’acharnement" d’Anne Hidalgo, maire PS de Paris, "contre l’automobile" et la "course à l’échalote" dans laquelle Valérie Pécresse, présidente LR de région, s’engage à sa suite. Estimant que les véhicules ne sont responsables que de 8 % des émissions de particules fines, le FN souhaite toutefois le développement des véhicules à pile à combustible ou hydrogène afin que la France soit "moteur" en la matière.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi