Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

APB : pour améliorer l’accueil en licence, les universités peuvent pratiquer un "surbooking" maximum de 20 % des places

Les présidents d’universités sont autorisés à appliquer dans APB un "coefficient de majoration" ou "surbooking" qui peut être "de 20 % au maximum du nombre de places à pourvoir, voire plus si le rectorat donne son accord". C’est ce qu’indique une note de la Dgesip adressée aux recteurs chanceliers des universités le 25 avril 2016, dont AEF a eu copie. Le MENESR rappelle que les licences à "capacité d’accueil limitée" ou "en tension" représentent environ 20 % des formations universitaires non sélectives. L’an dernier, la satisfaction des candidats concernant leurs vœux sur APB "aurait été meilleure si les capacités d’accueil avaient été très largement supérieures" - notion qu’il définit par ailleurs. La Dgesip détaille les étapes à suivre pour produire un "dialogue de gestion" efficace et ajuster tout au long de la procédure APB les nombres de places à pourvoir et de candidats à appeler.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement