Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

"Le marché européen du carbone est un problème", affirme François Hollande à l'occasion du 4e Business dialogue

Si la moitié des contributions nationales déposées pour la COP 21 incluaient des références à la tarification carbone, "le chemin est encore long, les niveaux de prix carbone observés dans le monde sont trop bas", déclare François Hollande en ouverture du 4e Business dialogue, le 10 juin 2016, à l’Élysée. "Ce n’est pas à un tel prix que les investissements peuvent être stimulés. Le marché européen du carbone est également un problème." Un prix de la tonne de carbone à 6 euros "n’a guère de sens pour inciter les investissements dans le sens souhaité", affirme le président de la République. "Nous devons aller de manière volontaire, de manière raisonnable vers cette solution du corridor de prix", poursuit le chef de l’État, soutenant la proposition présentée le matin par la mission Canfin-Grandjean-Mestrallet. Il évoque aussi le rôle important qu'auront les entreprises en matière de climat.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement