Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Élection présidentielle de mai 2017 : les intentions de vote des fonctionnaires se radicalisent

Alors que les fonctionnaires font preuve d’une insatisfaction croissante à l’égard de l’action de François Hollande en dépit des mesures prises en leur faveur (revalorisation des catégories C, dégel de la valeur du point d’indice, protocole PPCR), les intentions de vote en faveur de l’actuel chef de l’État subissent un "affaissement important" et marquent une radicalisation avec une progression des votes pour Jean-Luc Mélenchon et un renforcement de Marine Le Pen, selon une étude du Cevipof publiée en juin 2016 sur "Les fonctionnaires face à l’élection présidentielle de 2017". Cette étude fait également état d’une hausse significative des votes blancs ou nuls. Dans l’hypothèse où Alain Juppé serait le candidat LR à l’élection présidentielle, il obtiendrait, grâce aux votes centristes, des scores doubles de ceux de Nicolas Sarkozy si ce dernier était le candidat.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement