Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Le milliard d’euros "rendu aux maires" aurait pu constituer une "dotation" pour la médecine générale (MG France)

En matière de soins primaires, "ce quinquennat est le quinquennat d’un échec", regrette Claude Leicher, président de MG France, lors d’une conférence de presse organisée à Grenoble (Isère), la veille du congrès du syndicat. "On commence seulement à s’en occuper, c’est trop tard." Pour Claude Leicher, François Hollande aurait pu accorder "une dotation supplémentaire d’un milliard d’euros [à l'assurance maladie] pour mieux organiser la médecine générale", au lieu de réduire du même montant la baisse des dotations au bloc communal en 2017. La médecine de ville nécessite d’être mieux organisée, plaide MG France, et ce, en raison d’une "évolution […] particulièrement inquiétante", à la baisse, des effectifs de médecins libéraux. Le syndicat compte également sur les négociations conventionnelles en cours pour "définir les conditions d’une plus grande attractivité de la médecine générale".

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement