Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

En 2014-2015, 36 % des étudiants ont bénéficié d’au moins une aide financière directe (État de l’ESR 2015)

"Au cours de l’année 2014-2015, près de 680 000 étudiants (36 % de la population concernée) ont reçu au moins une aide financière directe" (1), selon la fiche thématique consacrée à l’aide sociale aux étudiants (2), dans L’État de l’enseignement supérieur et de la recherche, publié le 9 juin 2016.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Une réforme des aides au logement pourrait permettre de créer des bourses supplémentaires à la place des APL (étude IPP)

Une étude de l'Institut des politiques publiques (1), intitulée "Réformer les aides personnelles au logement" et publiée en juin 2015, évalue "plusieurs scénarios de réforme des aides personnelles au logement dans l’optique d’améliorer leur efficacité, en réduisant en particulier leur effet inflationniste sur les loyers". L’un de ces scénarios, qui consiste à fusionner les aides au logement avec la prime pour l’emploi et le revenu de solidarité active, aurait un impact sur le système d’aide aux étudiants : les jeunes de moins de 25 ans sont en effet éligibles à la PPE et aux aides au logement mais pas au RSA. De fait, l’étude suggère d’exclure les étudiants du nouveau dispositif.

Lire la suiteLire la suite
Enquête 2013 de l'OVE : plus d'un étudiant sur deux se déclare en difficulté financière

« L'enquête 2013 de l'OVE (Observatoire de la vie étudiante) révèle quelques points d'alerte, mais dans un paysage très stable par rapport à 2010, date de la précédente enquête (AEF n°250575) », déclare Monique Ronzeau, présidente de l'OVE, à l'occasion d'un point presse le 10 décembre 2013. Les premiers résultats de l'enquête 2013 ont été dévoilés, sachant que les chiffres détaillés seront disponibles dans les prochains mois sur le site de l'OVE. Cette enquête montre que « plus d'un étudiant sur deux se déclare en difficulté financière » - ce qui ne signifie pas qu'ils le sont. 46 % des étudiants travaillent pendant la période universitaire (hors jobs d'été) et 80 % d'entre eux déclarent que cela n'a pas d'impact négatif sur le résultat de leurs études. Enfin, interrogés sur leur ressenti au cours des sept jours précédant l'enquête, 53 % des sondés se déclarent stressés, 53 % déprimés, 39 % épuisés et 26 % isolés.

Lire la suiteLire la suite