Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Annick Girardin veut intégrer la mobilité internationale dans la carrière des cadres de la fonction publique

"Je voudrais que les cadres, et plus particulièrement les cadres supérieurs de nos fonctions publiques, connaissent au moins une expérience de mobilité internationale dans leur carrière", a déclaré la ministre de la Fonction publique, Annick Girardin, jeudi 9 juin 2016, en ouverture d’un colloque sur la valorisation de la mobilité européenne et internationale des agents publics organisé à Bercy par le ministère de la Fonction publique, la DGAFP (Direction générale de l’administration et de la fonction publique) et l’École de management et des RH. Alors que la mobilité internationale des fonctionnaires rencontre de nombreux freins en termes budgétaires et de gestion RH (accompagnement, aides au retour), la ministre a plaidé pour une meilleure reconnaissance des expériences à l’étranger dans le déroulement des carrières en les inscrivant dans les parcours professionnels.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Une circulaire précise les conditions de mobilité statutaire des fonctionnaires recrutés à l’issue de l’ENA

Une circulaire de la ministre de la Fonction publique du 18 mai 2016 publiée le 24 mai précise les modalités de l’obligation statutaire de mobilité et de détachement des fonctionnaires des corps recrutés par la voie de l’ENA. Les conditions de cette obligation statutaire ont été instituées par le décret n° 2015-1439 du 6 novembre 2015, qui modifie le décret n° 2008-15 du 4 janvier 2008. Cette circulaire vise à "expliciter les principaux points de cette réforme". Elle abroge la circulaire du 25 mars 2008. Elle précise les dispositions relatives à la mobilité statutaire, les dispositions relatives aux nominations en cabinet ministériel, les cas particuliers des agents accueillis en détachement ou intégrés dans un des corps recrutant par la voie de l’ENA et les dispositions relatives au détachement.

Lire la suiteLire la suite