Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Les moyens financiers pour mettre les mesures du PPCR dans les organismes de recherche "ne sont pas encore là" (Snirs)

"Alors que nos organismes de recherche doivent mettre en place les premières mesures du PPCR pour les catégories B et prévoir celles pour les catégories C et A, force est de constater que les moyens financiers ne sont pas encore là", signale Sylvain Picaud, secrétaire général du Snirs CFE-CGC dans un courrier adressé le 30 mai 2016 à Najat Vallaud-Belkacem, MENESR, avec copie à Thierry Mandon, secrétaire d’État chargé de l’ESR. Sylvain Picaud ajoute que "les personnels des EPST sont les grands oubliés de la politique indemnitaire dans la fonction publique", comme les chiffres d’un rapport de la Cour des comptes "en témoignent" (1). Ce courrier demande à la ministre de "convaincre le Premier ministre de la nécessité d’accorder les moyens budgétaires permettant aux organismes de recherche de remplir leurs missions et à leur direction de mener une réelle politique de ressources humaines".

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
PPCR : "Si certaines dispositions ne manquent pas d’intérêt, d’autres mesures sont moins réjouissantes" (SNPTES)

"Les dispositions applicables aux fonctionnaires de catégorie B viennent d’être modifiées (1)", rappelle un communiqué du SNPTES du 23 mai 2016, concernant l’application du protocole PPCR (lire sur AEF). "Si certaines dispositions ne manquent pas d’intérêt comme la mesure dite du 'transfert primes/points', même si elle n’apporte pas une augmentation immédiate du pouvoir d’achat, d’autres mesures sont moins réjouissantes. Cette réforme entérine en effet la fin des réductions d’ancienneté d’échelon, sans réelles compensations, notamment en termes de durée de carrière", commente le SNPTES. "Il est bien prévu une revalorisation des grilles à partir de 2017, mais si l’on enlève les 6 points accordés en 2016 qui ne sont pas vraiment un gain puisque compensé par un abattement de 278 euros par an, prélevé sur le traitement brut, la déception est totale", ajoute le SNPTES.

Lire la suiteLire la suite
PPCR : les décrets d’application du protocole sont publiés au Journal officiel

Les décrets d'application du protocole PPCR des catégories B et C des personnels de la fonction publique (lire sur AEF) ont été publiés au Journal officiel du 13 mai 2016. "Ces décrets concernent la mesure dite du transfert primes/points qui a pour objet de transformer des euros indemnitaires en points d’indices. Pour les catégories B (techniciens de la recherche), l’abattement de 278 € de prime donnera lieu en contrepartie à l’attribution de 6 points d’indices. Pour les catégories C (adjoints techniques de la recherche), l’abattement de 167 € de prime donnera lieu en contrepartie à l’attribution de 4 points d’indices", signale le CNRS dans un communiqué du 18 mai 2016. Par ailleurs, "ces décrets modifient l’organisation des carrières des fonctionnaires de catégories B et C avec notamment des mesures de revalorisation des grilles indiciaires, applicables à compter du 1er janvier 2017".

Lire la suiteLire la suite