Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Le CGEDD et l'IGA sont missionnés par le gouvernement pour "accélérer la délivrance des autorisations de construire"

Les ministres Jean-Michel Baylet et Emmanuelle Cosse confient une mission à l’IGA et au CGEDD pour qu’ils fassent des propositions fin d’accélérer la délivrance des autorisations de construire, indiquent-ils, mardi 7 juin 2016. Cette mission, dont les conclusions sont attendues d’ici à six mois, vise à identifier "plus précisément" les "pratiques susceptibles d’allonger les délais d’instruction et d’occasionner des retards" déjà identifiées par le préfet Jean-Pierre Duport, dans le cadre de la poursuite de ses travaux sur le sujet. L’objectif est de "mesurer les effets réels [de ces pratiques] sur la production de terrains aménagés et plus généralement sur la construction, en termes de délais et de coûts". Pour mémoire, un décret de juillet 2015 sur la base du rapport Duport réduit déjà le délai d’instruction des autorisations d’urbanisme à cinq mois (lire sur AEF).

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
La durée de validité des autorisations d’urbanisme est définitivement allongée de deux à trois ans

Le gouvernement a définitivement renouvelé une des mesures du plan de relance d’août 2014 arrivée à échéance fin 2015, qui portait la durée de validité des autorisations d’urbanisme de deux à trois ans, via la publication au journal officiel du 6 janvier, du décret n°2016-6. Le texte permet aussi de renouveler ces autorisations d’urbanisme à deux reprises pour une période d’un an, de sorte que leur durée potentielle maximale de validité est désormais de cinq ans. Il simplifie en outre les formalités opposables aux travaux sur construction existante, corrige la partie réglementaire du code de l’urbanisme relative au recours obligatoire à l’architecte, et porte diverses mesures sur la fiscalité associée aux autorisations d’urbanisme

Lire la suiteLire la suite