Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Christian Eckert a installé la Conférence nationale de l'immobilier public

La Conférence nationale de l’immobilier public a tenu sa première réunion lundi 6 juin 2016, sous la présidence du secrétaire d’État chargé du Budget, Christian Eckert. Créée dans le cadre de la réforme de la politique immobilière de l’État en vue d’en simplifier la gouvernance, la Cnip remplace désormais cinq instances, de facto supprimées. Dans les mois à venir, elle aura à lancer plusieurs chantiers : "création de la direction de l’immobilier de l’État cet été", "simplification des modalités de financement dans le cadre de la prochaine loi de finances", "renforcement de la mutualisation des ressources financières et des compétences humaines", et "poursuite de la professionnalisation des acteurs et des outils". Avant de se réunir à nouveau "à l’automne".

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Le CIE chiffre à 1,2 Md d'euros les économies que pourrait générer une réforme de la politique immobilière de l'État

Les économies « susceptibles d'être effectuées » dans le cadre d'une réforme de la politique immobilière de l'État « peuvent se chiffrer entre 800 millions et 1,2 milliard d'euros », estime le CIE (Conseil immobilier de l'État) dans son rapport « Moderniser la politique immobilière de l'État » remis à Bernard Cazeneuve, ministre délégué au Budget, mercredi 15 mai 2013. Invoquant la situation des finances publiques, qui « exige » selon lui qu'une « nouvelle étape » soit franchie dans la conduite des réformes de la politique immobilière de l'État, l'organe consultatif placé auprès du ministre du Budget formule 50 préconisations, au premier rang desquelles une remise à plat du statut et des missions de France Domaine. Et surtout, l'« indispensable » achèvement de la réforme distinguant les responsabilités du propriétaire de celles de l'occupant.

Lire la suiteLire la suite