Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Dérèglement climatique et ressource en eau : la constitution de "réserves artificielles" préconisée par le Sénat

"En dépit d'un réseau hydrographique dense, d’un stock de nappes souterraines important et d’une situation géographique privilégiée, la France est exposée à un vrai risque de pénurie d’eau", alerte le sénateur Henri Tandonnet (UDI, Lot-et-Garonne), dans un rapport présenté le 8 juin à la presse et intitulé "Eau : urgence déclarée". Avec Jean-Jacques Lozach (PS, Creuse), les deux sénateurs se veulent "lanceurs d’alerte". "On assiste à un tournant, les régions sont en train de redéfinir leur découpage et leur schéma de développement. Il faut que la problématique de l’eau soit prise en compte", affirme Jean-Jacques Lozach. Les sénateurs souhaitent que les territoires voient leurs pouvoirs renforcés en matière de gestion de l’eau, préconisent la constitution de réserves de proximité. Ils insistent également sur les "grandes capacités" d’économies d’eau que possède le secteur agricole.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi