Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Fait religieux : Laurence Pécaut-Rivolier expose les réponses de l'AFDT aux incidents en entreprise (matinée Fidal)

Les difficultés posées par le fait religieux en entreprise sont rares, mais peuvent vite devenir "épidermiques". Hors des situations appelant des réponses de droit commun - exécution du contrat de travail, interdiction des discriminations, du prosélytisme - il y a "peu de normes applicables" en matière de congés, de nourriture ou de tenue vestimentaire, observe Laurence Pécaut-Rivolier, lors d’une matinée organisée par le cabinet Fidal le 2 juin 2016, intitulée "comment répondre au fait religieux dans l’entreprise privée ?" La magistrate présentait un guide de réponse à ces questions, élaboré au sein de l’Association française de droit du travail. Ce vade-mecum vise à offrir à l’encadrement intermédiaire, sur qui pèse souvent la responsabilité de répondre à ces tensions, des "fils directeurs" pour apporter aux situations conflictuelles "des réponses démystifiées".

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Fait religieux en entreprise : le ministère du Travail va publier un guide pratique destiné aux entreprises privées

Un employeur peut-il adapter le temps de travail en fonction des pratiques religieuses des salariés, accorder un congé pour motif religieux ou interdire de prier sur le lieu de travail ? Autant de questions auxquelles s’efforce de répondre un "guide du fait religieux" destiné aux entreprises privées, que le gouvernement s’apprête à publier. Promis au lendemain des attentats de janvier 2015 (lire sur AEF) pour "faire connaître la laïcité dans le monde de l’entreprise", le document de travail remis au ministère du Travail, qu’a consulté l’AEF, vise à "fournir les réponses qu’apporte le droit en vigueur et non pas de fournir des conseils en management". Construit sous la forme d’un questions-réponses, le texte s’articule autour de cinq thèmes : l’offre d’emploi, l’entretien d’embauche, l’exécution du travail, le comportement, l’organisation du temps et la vie collective.

Lire la suiteLire la suite