Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

La Fédération de la couture signe un accord qui limite à 26 le nombre de dimanches travaillés dans l’année

Un accord de branche sur le travail dominical dans les espaces de vente au détail a été conclu mi-avril 2016 entre la Chambre syndicale de la haute couture et trois organisations syndicales (CFDT, CFE-CGC et FO) représentant plus de 50 % des voix aux dernières élections professionnelles. "Cet accord répond aux besoins de nos adhérents qui ont une nombreuse clientèle étrangère toujours surprise de ne pas pouvoir aller dans les magasins le dimanche. C’est un accord assez équilibré, nous avons essayé de comprendre les préoccupations de nos partenaires sociaux", se réjouit Sylvie Zawadzki, déléguée générale de la Fédération française de la couture. L’accord prévoit qu’aucun salarié ne pourra travailler plus de 26 dimanches par année civile, sur la base du volontariat, avec une rémunération double, et avec une participation aux frais de garde des enfants comme des ascendants dépendants.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi