Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Qualité des formations : Jean-Marie Luttringer prône une contractualisation pour associer les apprenants au processus

L'apprenant est le grand oublié de la démarche d’évaluation de la qualité des formations issue de la loi du 5 mars 2014. Dans sa dernière chronique, Jean-Marie Luttringer estime pourtant important d'intégrer les individus dans ce processus, ce qui pourrait se faire de manière relativement simple via l’introduction d’un "contrat de formation professionnelle" qui définira les obligations des différentes parties. Les "obligations de moyens que le formateur s’engage à mobiliser, le cas échéant par référence à des normes de qualité," pourraient notamment être intégrées à cette forme de contractualisation. Par ailleurs, et pour éviter une "judiciarisation de la relation de formation", le juriste invite les régions à mettre en place une "fonction de médiation, ouverte 'aux apprenants' [et] dédiée au traitement des litiges relatifs à la formation".

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement