Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Accord à l'université de Picardie : Mohammed Benlahsen devrait être élu président et Michel Brazier président du Cac

Mohammed Benlahsen devrait être élu le 6 juin 2016 président de l’UPJV. Il partagera cependant le pouvoir avec Michel Brazier : le président sortant devrait prendre la tête du conseil académique, une fois modifiés les statuts de l’établissement. Salué par Nicolas Lebas, VP du conseil régional Hauts-de-France, cet "accord de gouvernance" devrait mettre fin à un mois de crise institutionnelle. Les deux candidats à la présidence envisagent aussi de constituer une "équipe mixte" avec des élus des deux listes. La concurrence entre Mohammed Benlahsen et Michel Brazier s’est cristallisée sur l’élection des personnalités extérieures, faute d’accord entre les membres du CA. "Cette élection a montré l’effet pervers de la loi Fioraso qui a fait rentrer la politique à l’université", déplore Mohammed Benlahsen. Michel Brazier estime que l’accord permettra "d’éviter un schisme" dans l’établissement.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Université de Picardie : l’élection du président toujours en suspens

Les membres du CA de l’UPJV (université de Picardie Jules Verne) se réuniront jeudi 2 juin 2016, pour essayer de trouver un accord sur le nom des personnalités extérieures - après deux tentatives qui se sont soldées par un échec, le 11 mai (lire sur AEF) et le 19 mai. Les candidatures recueillent chacune 16 voix, alors qu’il en faudrait 17 pour les départager. Or les personnalités extérieures pourraient faire pencher la balance en faveur de l’un des candidats à la présidence, Michel Brazier et Mohammed Benlahsen. Tous deux se sont rencontrés vendredi 20 mai à Amiens, sous l’égide du président (LR) du conseil régional, Xavier Bertrand, et du vice-président à l’enseignement supérieur, Nicolas Lebas. Un compromis est en cours de discussion. Actuellement, l’UPJV n’a plus de président. Une administration provisoire pourrait être mise en place jusqu’à l’élection du président, prévue le 6 juin.

Lire la suiteLire la suite