Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

"Je ne sais pas ce qu’est le bloc réformiste" (François Hommeril, nouveau président de la CFE-CGC)

"Il faut redonner du sens à notre société et aux rapports sociaux qui la font vivre. Il faut redonner des perspectives aux communautés humaines pour que les évolutions à venir ne soient pas des reculs", explique le nouveau président de la CFE-CGC, François Hommeril, mercredi 1er juin 2016, lors du 36e congrès confédéral à Lyon. Il s’inscrit dans les traces de Carole Couvert, refusant d’être assimilé à un "bloc réformiste" accompagnant toutes les réformes. À ce propos, il demande au gouvernement de faire une pause sur le projet de loi El Khomri et de s’en remettre aux partenaires sociaux. L’organisation syndicale vise la troisième place parmi les confédérations et espère passer à terme, devant la CFTC et FO.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement