Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Ferroviaire : ultimes propositions sur le temps de travail à la SNCF, deux accords de branche ouverts à signature

Si la négociation sur le temps de travail à la SNCF focalise l’attention, avec un appel à la grève illimitée lancée par la CGT, l’Unsa et SUD Rail, c’est en toute discrétion que les discussions de branche sur le sujet se sont achevées, jeudi 26 mai 2016. Dans un communiqué publié mercredi 1er juin, l’UTP (Union des transports publics et ferroviaires), l’organisation patronale qui mène les négociations pour le secteur, annonce que deux accords sont ouverts à signature, consacrés notamment à l’organisation du travail et au contrat de travail. Pour l’UTP, les négociations sur la convention collective de branche sont donc arrivées "à leur terme", et c’est désormais "aux organisations syndicales de donner vie" à ce "cadre social commun à toutes les entreprises du ferroviaire". Reste que pour les organisations syndicales, les négociations de branche sont liées à celle en cours à la SNCF.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
La loi portant réforme ferroviaire publiée au Journal officiel

La loi n° 2014-872 du 4 août 2014 portant réforme ferroviaire est publiée au Journal officiel du mardi 5 août 2014. Le texte, définitivement adopté par le Parlement le 22 juillet dernier, a pour objectif de moderniser l’organisation du système de transport ferroviaire français afin notamment de le préparer à l’ouverture à la concurrence. Il prévoit en particulier une harmonisation du cadre social applicable à l’ensemble du secteur ferroviaire, grâce à la négociation d’une convention collective. Il définit le champ d’application de la convention, et procède aux modifications législatives nécessaires à sa mise en œuvre. En outre, il encadre la durée du travail des salariés du secteur.

Lire la suiteLire la suite