Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

"L’écart d’accès à la propriété se creuse depuis quarante ans entre les plus modestes et les plus aisés" (Drees)

34 % des ménages les plus modestes entre 25 et 44 ans étaient propriétaires en 1973, contre 16 % en 2013, relève la Drees dans une étude, intitulée "Accès à la propriété : les inégalités s’accroissent depuis quarante ans" publiée fin mai 2016. Plusieurs facteurs expliquent les difficultés rencontrées par les ménages modestes pour accéder au marché, notamment "l’augmentation des taux d’intérêt réels à la fin des années 1980, puis le doublement des prix de l’immobilier entre 1996 et 2010". Par ailleurs, "les aides de la famille ont également pu jouer un rôle important dans cet accroissement des inégalités". "Si 12 % des ménages du dernier quartile de niveau de vie déclarent en avoir bénéficié" entre 2002 et 2013, "ils ne sont que 4 % parmi les plus modestes".

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi