Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Élections 2017 : le PS veut donner aux Espé des "moyens budgétaires" et porter les financements de l’ESR à 2 % du PIB

"À court terme, il est essentiel d’achever la mise en place des Espé, en leur donnant les moyens budgétaires pour agir, en trouvant une meilleure articulation avec les universités, en diversifiant les équipes de formateurs et en renforçant les formations partagées", indique le Parti socialiste dans ses propositions sur l’éducation, en vue de l’élection présidentielle de 2017 (1), dévoilées le 31 mai 2016. Le PS annonce vouloir atteindre l’objectif de "60 % d’une classe d’âge diplômée du supérieur" en 2025. Cependant, "sans un effort financier substantiel", les objectifs énoncés "ne pourront être atteints". Le PS propose que les financements de l’ESR atteignent "2 % du PIB d’ici la fin de la prochaine législature". "Cet effort devra bénéficier en priorité aux 3 années de licence à l’université". "Nous préconisons de revaloriser la rémunération des enseignants-chercheurs", ajoute-t-il.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement