Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Une enquête du cabinet LPSB pointe le manque de respect des accords de branche santé par les assureurs non recommandés

Aucun assureur non recommandé ne respecterait totalement les dispositions conventionnelles prévues par une branche professionnelle s’étant dotée d’un accord santé avec une clause de recommandation. C’est la principale conclusion qu’avance le cabinet LPSB Conseil (1), dans une étude présentée le 31 mai 2016, en s’appuyant sur un panel de 20 couvertures d’entreprises assurées par des opérateurs non recommandés. Si ces entreprises voulaient se mettre en conformité avec les dispositions de leur branche, leur montant de cotisation pourrait augmenter de 10 à 15 %, estime le cabinet, ajoutant que "en dehors de la recommandation, l’accessibilité à la solidarité professionnelle pourrait s’avérer impossible à financer pour les TPE et PME comme pour les organismes assureurs de ceux-ci".

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement