Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Rythmes scolaires : "Bon courage à ceux qui voudraient remettre en cause la réforme !" (François Hollande)

"Cette réforme des rythmes scolaires, qui a fait l’objet de tant de débats, est aujourd'hui irréversible et irrémédiable", déclare le président de la République au 99e Congrès des maires, le 2 juin 2016 à Paris. "Et bon courage à ceux qui voudraient la remettre en cause, à la fois pour la qualité de l’enseignement et pour la qualité des activités extrascolaires !", ajoute François Hollande. Il s’engage à faciliter l’accès des communes aux aides de la CAF et maintient le montant des aides de l’État.De son côté, l’Association des maires de France (AMF) demandait une "compensation totale du coût de la réforme des rythmes par l’État". Or, "en dépit des aides du fonds de soutien et éventuellement de la CAF, le reste à charge s’élève à 70 % pour les communes et 66 % pour les intercommunalités", affirme l’association.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement