Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

MT180 : plus de 500 doctorants ont concouru, avec un plus fort taux de participation de trois universités d’outre-mer

Plus de 500 doctorants ont participé à l’édition 2016 du concours Ma thèse en 180 secondes, organisé par le CNRS et la CPU, dont la finale se déroule mardi 31 mai à Bordeaux. Par rapport à la population totale des doctorants, le taux de participation s’établit à 0,69 %, selon les données recueillies par AEF auprès des 28 Comue et universités engagées dans le concours. Par rapport au nombre de leurs doctorants, ce sont les universités d’outre-mer (La Réunion, Nouvelle-Calédonie et Guyane) qui ont les taux de participation les plus élevés. À l’inverse, Sorbonne Paris Cité, l’Université de Lyon et l’université Grenoble-Alpes ont eu les taux de participation les plus faibles. En revanche, Sorbonne Paris Cité est la Comue où la participation des femmes a été la plus forte (75 %). Enfin, aucun finaliste ne représente les 7 % de participants en droit, économie, gestion et science politique.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement