Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Renseignement : la commission d’enquête de l’Assemblée nationale s’intéresse à la coordination des services

Le coordonnateur national du renseignement "a une fonction symbolique forte, mais c’est plus un conseiller du président de la République en matière de renseignement qu’un véritable coordonnateur", affirme Philippe Hayez, magistrat à la Cour des comptes, responsable de la spécialité "renseignement" de l’école des affaires internationales de l’Institut d’études politiques de Paris, jeudi 19 mai 2016. Il s’exprimait à l’occasion d’une table ronde de spécialistes du renseignement organisée par la commission d’enquête de l’Assemblée nationale sur les moyens mis en œuvre par l’État pour lutter contre le terrorisme depuis le 7 janvier 2015. Il estime que le "coordonnateur opérationnel" est "de fait le ministère de l’Intérieur et les services qui en dépendent" et qu’il manque donc "un échelon intermédiaire entre la coordination politique et la coordination opérationnelle".

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 91 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Sécurité globale
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi

Sécurité publique

Aperçu de la dépêche Aperçu
François Heisbourg dénonce les "manquements qui empêchent la lutte contre le terrorisme" en France dans un livre
Lire la suite
"Je crains cent fois plus la radicalisation que le terrorisme" (Patrick Calvar, directeur général de la DGSI)

"Je crains cent fois plus la radicalisation que le terrorisme", affirme Patrick Calvar, directeur général de la sécurité intérieure, devant les députés de la commission de la Défense, mardi 10 mai 2016. "Avec le terrorisme, nous prendrons des coups, mais nous saurons faire face", précise-t-il. "Cette radicalisation rampante qui va bouleverser les équilibres profonds de la société est, à mes yeux, beaucoup plus grave." Patrick Calvar estime que "l’Europe est en grand danger" face aux extrémismes qui "montent partout". Il affirme en outre que "la France est aujourd’hui clairement le pays le plus menacé" par le terrorisme et préconise, notamment au niveau européen, une meilleure "répression du trafic d’armes".

Lire la suiteLire la suite
Pour Patrick Calvar et Bernard Bajolet, la réponse sécuritaire au terrorisme "ne suffit pas"

"La réponse sécuritaire n’est que partielle et ne résoudra pas le phénomène" du terrorisme, affirme Patrick Calvar, directeur général de la sécurité intérieure, lors d’une audition par la commission des Affaires étrangères du Sénat, mercredi 17 février 2016. Pour Bernard Bajolet, directeur général de la sécurité extérieure, également auditionné, "la réponse sécuritaire seule ne suffit pas". Il précise qu’il "n’y a pas l’épaisseur d’une feuille de papier à cigarette" entre la DGSI et la DGSE, "ni aucune restriction dans l’échange de données". Patrick Calvar indique en outre disposer "d’informations faisant état de la présence de commandos sur le sol européen, dont [ses services ignorent] la localisation et l’objectif".

Lire la suiteLire la suite