Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Chimie verte : un réseau collaboratif public-privé réunit 200 chercheurs, principalement dans le Grand Ouest

Huit laboratoires français de chimie, agronomie, ingénierie et SHS, majoritairement localisés dans le Grand Ouest (1), se sont réunis pour valoriser la biomasse au sein d’Increase, un réseau collaboratif, associant PME et grands groupes de la chimie. Placée sous l’égide du CNRS, cette fédération de recherche dédiée à l’écoconception et aux ressources renouvelables, qui rassemble 200 chercheurs, a été lancée le 13 mai 2016 à l’université de Poitiers, avec le soutien de la région ALPC, qui y investit 1,3 M€. L’énergie est l’usage de la biomasse le plus connu. Le réseau Increase vise, à partir des molécules (sucres, huiles, composés aromatiques, acides aminés…) contenues dans la biomasse, la fabrication de produits (tensioactifs, polymères, solvants, arômes, etc.) pour différents secteurs : cosmétique, matériaux, pharmaceutique, alimentaire.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi