Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

Économie circulaire : quatre premiers "green deals" signés par Emmanuel Macron

Recyclage du plâtre, du verre, des textiles professionnels ou des matériaux de construction : quatre premiers "engagements pour la croissance verte" ou "green deals" ont été signés entre l’État et des entreprises, mercredi 27 avril 2016. Emmanuel Macron a signé ces conventions d’engagement volontaire lors d’un colloque sur l’économie circulaire organisé par le CNI en partenariat avec le GFI et l’Afep, où la commissaire générale au développement durable, Laurence Monnoyer-Smith, a représenté Ségolène Royal. Inspirés des green deals néerlandais, ces nouveaux contrats conjointement conçus par les ministères de l’Économie et de l’Environnement, pour l’heure circonscrits à l’économie circulaire, devraient être élargis à d’autres domaines de la transition écologique et énergétique. "Dans les tuyaux, on en a une quinzaine", indique Emmanuel Macron.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Économie circulaire : lancement du "programme national de synergies inter-entreprises"

L’Institut de l’économie circulaire, association multi-acteurs, annonce mardi 26 janvier 2016 le lancement du "programme national de synergies inter-entreprises", qu’il pilote avec le soutien du ministère de l’Écologie, de l’Ademe, et des régions Aquitaine Limousin Poitou-Charentes, Bretagne, Normandie et Auvergne-Rhône-Alpes ainsi que par l’association d’industriels LAEI. Ce programme est engagé pour une durée de deux ans. Objectif : favoriser une mutualisation entre des entreprises voisines pour optimiser l’utilisation de ressources matérielles (coproduit, énergie, logistique, etc.) ou immatérielles (expertise, services, etc.). "Toute entreprise désireuse de gagner en compétitivité en renforçant les liens avec son territoire est invitée à participer à ce programme totalement gratuit", souligne l'association.

Lire la suiteLire la suite