Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Une absence injustifiée d’un enseignant à une journée "portes ouvertes" peut-elle donner lieu à retenue sur salaire ?

La Lettre d’information juridique du MENESR de mars 2016 relate le cas d’un professeur agrégé qui demandait au tribunal administratif de Pau l’annulation de la décision de retenue d’un trentième sur son traitement en raison de son absence à la manifestation "portes ouvertes" du lycée organisée par le proviseur un samedi matin au titre de la journée de solidarité prévue par la loi n° 2004-626 du 30 juin 2004 relative à la solidarité pour l’autonomie des personnes âgées et des personnes handicapées. Le TA revient sur ce qui constitue l’obligation de service d’un enseignant.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 88 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
L’administration ne peut imposer plus d’une heure supplémentaire à un enseignant (Conseil d’État)

Les dispositions impératives de la circulaire sur les missions et obligations réglementaires de service des enseignants du second degré selon lesquelles "lorsque l’application des pondérations donne lieu à l’attribution d’au plus 0,5 heure supplémentaire, l’enseignant pourra être tenu d’effectuer, en sus, une heure supplémentaire entière", "méconnaissent" la limite d’une heure fixée par le décret statutaire de ces enseignants et doivent donc être annulées. Telle est la décision prise par le Conseil d’État dans son arrêt du 23 mars 2016 (n°391265) que Bernard Toulemonde, Igen honoraire, analyse pour l’AEF.

 

Lire la suiteLire la suite
Un projet de décret modifie les obligations de service des professeurs des écoles

Un projet de décret modifiant les obligations de service des enseignants du 1er degré est à l’ordre du jour d’une concertation entre le MENESR et les syndicats le 5 novembre 2015 avant un examen en CTM. Ce texte, publié par le Café pédagogique, modifie le décret n°2008-775 du 30 juillet 2008 pour y intégrer la nouvelle répartition des 108 heures annuelles de service détaillée dans une circulaire datée de 2013 (lire sur AEF). Pour les syndicats interrogés par AEF, ce nouveau cadre fixé est "contraignant" et va à l’encontre de la volonté affichée dans la circulaire de rentrée de se rapprocher de l’organisation du second degré. Par ailleurs, ce texte vise également à reconnaître réglementairement les ORS des personnels en établissements pénitentiaires, et le principe des allégements de service comme prévu dans les discussions sur le métier des personnels (lire sur AEF).

Lire la suiteLire la suite
Une absence non justifiée à une réunion pédagogique justifie-t-elle une retenue pour absence de service fait ?

La lettre d’information juridique (LIJ) n°188 de juin 2015 analyse une décision d’un tribunal administratif concernant une absence non justifiée à une réunion pédagogique. La jurisprudence constante rappelle que les obligations de service des personnels enseignants ne se limitent pas au service d’enseignement devant les élèves et que l’inexécution totale ou partielle de ces obligations de service autres que d’enseignement devant les élèves peut ainsi donner lieu à retenue sur le traitement de ces personnels

Lire la suiteLire la suite
Métier : le projet de décret relatif aux obligations de service et missions des enseignants du second degré

Un projet de décret relatif aux obligations de service et aux missions des personnels enseignants exerçant dans un établissement public local d’enseignement, dont AEF a eu copie, est à l'ordre du jour du CTM du 27 mars 2014. La "refondation" de l'école "se traduit par de nouvelles orientations pédagogiques et éducatives, qui, pour leur mise en œuvre, nécessitent de redéfinir les missions des personnels enseignants de l’Éducation nationale, dont le contenu a évolué et s’est enrichi au fil du temps", explique le rapport au Premier ministre. Ce texte de 12 articles "traduit et consolide à compter de la rentrée 2015, dans un cadre rénové et clarifié, l’ensemble de ces évolutions pour les enseignants qui exercent dans le second degré".

Lire la suiteLire la suite