Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Ressources humaines| Dépêche n°536750

"Rien ne permet d’affirmer que le candidat choisi par un recruteur est meilleur que les autres" (E. Marchal, sociologue)

"Malgré tous les atours scientifiques, technologiques ou réglementaires dont on peut parer les opérations de recrutement, les incertitudes auxquelles les recruteurs sont confrontés sont irréductibles" : c’est la thèse que soutient la sociologue Emmanuelle Marchal dans son ouvrage Les embarras des recruteurs, paru en octobre 2015. "Le recrutement est de part en part une opération complètement incertaine, il est vain de chercher à la sécuriser par de multiples étapes, entretiens et autres outils", confirme-t-elle le 19 avril 2016, lors d’une rencontre organisée par le Centre de sociologie des organisations. "D’un point de vue strictement scientifique, rien ne permet d’affirmer que le candidat retenu par un recruteur est meilleur que ceux qu’il a écartés." De fait, abonde Claude Monnier, DRH de Sony Music, un recruteur ne cherche pas le candidat le plus compétent, mais "le plus compatible".

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 91 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
L’entretien d’embauche, un "exercice à double sens" à ne pas négliger par les recruteurs (Robert Walters)

Mener un entretien d’embauche "de manière engageante", consacrer du temps à l’étude du CV, s’assurer de connaître les enjeux du poste et d’intégrer un collaborateur qui en donnera une "vision plus précise". Telles sont les principales recommandations du livre blanc du cabinet Robert Walters publié le 14 septembre 2015 sur l’optimisation du processus de recrutement "afin d’attirer les meilleurs talents". Car "l’entretien d’embauche est un exercice à double sens, où les entreprises sont autant évaluées que les candidats, rappelle l’étude […]. Les employeurs ont tout intérêt à faire de ce moment clé une expérience positive".

Lire la suiteLire la suite

Ressources humaines

Aperçu de la dépêche Aperçu
Les choix des recruteurs sont influencés par les informations disponibles sur le profil Facebook des candidats (étude)
Lire la suite
L’entreprise pourrait "optimiser son budget de recrutement" en mesurant la diversité des origines (S. Hamoudi, CESE)

Le Cese rend publique, mardi 23 septembre 2014, une étude sur "l’apport économique des politiques de diversité à la performance de l’entreprise", centrée sur le cas des jeunes diplômés d’origine étrangère, résultat de la "première saisine du Cese sur les questions de diversité", selon la rapporteure de l’étude, Sonia Hamoudi. Elle constate que, dix ans après sa création, la Charte de la diversité peine à atteindre son objectif d’origine, car "la représentation plus juste de la composition de la société française dans les postes à responsabilité […] est loin d’être effective". En cause : "l’impossibilité de mesurer la diversité des origines", que les entreprises identifient "comme un obstacle à la mise en œuvre de politiques diversité". Mais cette mesure est possible, et permettrait à l’entreprise de "réaliser des économies […] en optimisant son budget de recrutement", selon l’étude.

Lire la suiteLire la suite
Les tests de personnalité, très utilisés par les recruteurs, sont « un médiocre prédicteur de la performance » (Neoma)

Pour fiabiliser le processus de recrutement, les employeurs sont tentés de recourir à des tests. « Les praticiens semblent s'accorder pour tester la personnalité », observe une étude de la chaire « Nouvelles Carrières » de Neoma Business School (1) publiée lundi 10 février 2014. En effet, plus de neuf recruteurs sur dix « estiment que l'évaluation de la personnalité est 'pertinente' ou 'très pertinente' » lors d'une embauche. Pourtant, il apparaît que « la personnalité est un médiocre prédicteur du succès et de la performance » d'un candidat. « Il existe une opposition entre des croyances très ancrées, doublées de la certitude que ce sont des méthodes scientifiques, et la réalité, qui est que ces tests ne disent rien de la capacité du candidat à être à sa place dans le poste auquel il postule », commente Jean Pralong, professeur de gestion des ressources humaines, titulaire de la chaire « Nouvelle Carrières ».

Lire la suiteLire la suite