Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

"Il est temps de se demander ce que veut dire notre modèle social européen" (Marianne Thyssen, commissaire européenne)

"Notre identité européenne est faite des valeurs que nous partageons. Ce sont aussi des valeurs au niveau social", explique Marianne Thyssen, commissaire européenne à l'Emploi, aux Affaires sociales, aux Compétences et à la Mobilité des travailleurs, au sujet de la consultation publique sur le socle européen des droits sociaux lancée en mars par la Commission européenne. Dans une interview accordée à l'AEF, le 5 avril 2016, la commissaire européenne fait le point sur l’agenda pour des compétences nouvelles, le développement de l’apprentissage ou encore la révision de la directive sur les travailleurs détachés. Elle salue aussi l'action de la ministre du Travail, Myriam El Khomri, en faveur "des jeunes et de la flexibilité sur le marché du travail", espérant que les résultats des États membres en matière d’emploi des jeunes permettront de prolonger les financements européens après 2016.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
L’OFCE prévoit un taux de chômage en baisse fin 2016, à 9,5 %

"Au cours de l’année 2016, le nombre total d’emplois créés serait de l’ordre de 230 000 et le taux de chômage reviendrait à 9,5 % en fin d’année, soit une baisse de 0,5 point, dont 0,15 dû à la mise en place du plan de 500 000 formations", anticipe l’OFCE dans ses perspectives 2016-2017 pour l’économie française, publiées le 12 avril 2016, à la veille de la présentation du programme de stabilité budgétaire en Conseil des ministres. En raison du rebond la population active, le nombre de créations nettes d’emplois serait moins important en 2017 (+165 000) et le taux de chômage resterait stable. Le taux de croissance du PIB s’établirait à 1,6 % en 2016 comme en 2017 et le déficit devrait repasser pour la première fois depuis dix ans sous la barre des 3 % l’année prochaine, comme s’y est engagé le gouvernement auprès de la Commission européenne.

Lire la suiteLire la suite