Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

"Prime de risque" des policiers municipaux : les syndicats regrettent le refus de l’AMF de relever le plafond actuel

Plusieurs syndicats de policiers municipaux déplorent la décision du bureau de l’Association des maires de France, réuni jeudi 31 mars 2016, de ne pas relever le plafond de la "prime de risque" allouée à certains policiers municipaux. "C’est une décision injuste", indique à AEF Christophe Léveillé, secrétaire général de FO police municipale, qui, comme la plupart des ses homologues, demande le relèvement du plafond de cette prime de 20 à 25 % du salaire. "Ce n’est pas étonnant, cela montre le peu de considération qu’il y a pour la police municipale", souligne Luc Abad, référent "police municipale" au sein d’Unsa territoriaux. L’AMF avait été saisie du dossier de l’indemnité spéciale de fonction par Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur, à la suite d’une réunion de la commission consultative des polices municipales du 23 février 2016 (lire sur AEF).

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
La commission consultative des polices municipales dresse un "bilan d’étape" des mesures prises en janvier 2015

La commission consultative des polices municipales dresse, mardi 23 février 2016, un "bilan d’étape" des mesures prises après les attentats de janvier 2015 (lire sur AEF). Sur les 4 000 revolvers mis à disposition des polices municipales par la place Beauvau, "3 033 armes ont été demandées par 291 communes", indiquent le ministère de l’Intérieur et l’Association des maires de France dans un communiqué commun. "636 armes ont déjà été effectivement distribuées, au bénéfice de 73 communes." La commission consultative évoque également la question de l’accès aux fichiers de police et des revalorisations indiciaires au profit des policiers municipaux.

Lire la suiteLire la suite