Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

La moitié des sites du patrimoine mondial sont "menacés par des activités industrielles", selon le WWF

Sur 229 sites naturels et mixtes inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco, 114 sont "menacés par des activités industrielles néfastes (1)", chiffre le WWF qui dévoile une nouvelle étude, mercredi 6 avril 2016. "Concessions pétrolière, minière ou gazière, surpêche, exploitation forestière illégale, surexploitation des ressources en eau, infrastructures de transport ou de tourisme : les menaces sont nombreuses." L’ONG "exhorte les gouvernements à interdire toute activité industrielle pouvant avoir un impact sur ces sites" et estime qu’ils "doivent soumettre les multinationales aux normes les plus strictes de RSE." Elle appelle aussi le secteur privé à "prendre ses responsabilités" : "Les entreprises doivent s’engager à ne plus exercer d’activité susceptible de dégrader ces sites et les investisseurs à cesser de financer tout projet ou toute entreprise impliquant une activité de ce type."

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 89 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Développement durable
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Parc des Virunga : Soco annonce son retrait, suite à une plainte OCDE

La compagnie pétrolière britannique Soco annonce son "engagement à cesser toute opération" au sein du parc des Virunga, mais également à "se retirer de tous les autres sites classés au patrimoine mondial de l’Unesco", se félicite le WWF, mercredi 11 juin 2014. Plusieurs compagnies dont Total et Eni convoitaient les réserves de pétrole situées dans le plus vieux parc national d’Afrique. Situé à l’est de la RDC (République démocratique du Congo), à la frontière avec l’Ouganda et le Rwanda, ce parc est renommé pour la richesse de sa biodiversité. Le WWF International avait lancé la campagne "SOS Virunga" il y a deux ans et déposé une plainte OCDE contre Soco en octobre 2013 (lire sur AEF).

Lire la suiteLire la suite
Grande barrière de corail : le ministre australien de l'Environnement ordonne une enquête pour conflits d'intérêts

Greg Hunt, le ministre de l'Environnement australien, a demandé l'ouverture d'une enquête après les révélations de la chaîne ABC sur de potentiels conflits d'intérêts au sein de l'organisme de protection de la grande barrière de corail, le 31 octobre dernier. Créée en 1975, la GBRMPA (Great Barrier reef marine park authority) est chargée de protéger le parc marin du plus grand ensemble corallien du monde offre, abritant environ 400 espèces de coraux, 1 500 espèces de poissons et 4 000 espèces de mollusques. Deux de ses administrateurs sont accusés de conflits d'intérêts.

Lire la suiteLire la suite
Parc des Virunga : la présidente du WWF France Isabelle Autissier interpelle le PDG de Total Christophe de Margerie

La présidente du WWF France a interpellé le PDG de Total Christophe de Margerie à propos de son projet d'exploration pétrolière à proximité du parc des Virunga, situé en RDC (République démocratique du Congo) et classé patrimoine mondial de l'Unesco, lors de l'assemblée générale du groupe français, qui a eu lieu vendredi 11 mai 2012 au matin, au Palais des Congrès, à Paris. Dans le même temps, une manifestation de l'ONG s'est déroulée devant le bâtiment. « Nous sommes satisfaits du déroulement de l'événement, mais nous attendons encore un engagement public déterminant de la part de Total », explique à AEF Développement durable le WWF France. « Les actions continueront et se multiplieront dans les semaines et mois à venir. » De son côté, Total indique que toutes les opérations d'exploration qu'il compte mener sont situées « en dehors du parc ». La société précise en outre qu'elle va d'abord « mener une étude d'impact environnemental et social sur les zones d'opération », comme elle « le fait partout », et « dont le but est de minimiser les impacts ».

Lire la suiteLire la suite