Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

La généralisation du "suivi de carrière" n’empêche pas la création d’une "véritable évaluation individuelle" (IGAENR)

"Généraliser le suivi de carrière à toutes les sections du CNU" mais aussi "réfléchir à la mise en place d'une véritable évaluation individuelle des enseignants-chercheurs selon des procédures explicites et transparentes, telle qu’elle existe pour les autres fonctionnaires de l’État" : c’est ce que préconise l’IGAENR dans son rapport (1) sur le recrutement, le déroulement de carrière et la formation des enseignants-chercheurs, rendu public le 21 mars 2016 (lire sur AEF). Elle invite le MENESR à "prendre en charge rapidement" le dossier du suivi de carrière et préconise de confier au HCERES une "mission d’étude sur les modalités de mise en œuvre [d’une] évaluation individuelle des enseignants-chercheurs".

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement