Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Fonction publique : la CFDT et la FSU demandent à l’État l’ouverture de négociations salariales et un plan de rattrapage

Après que le front syndical unitaire qui avait décidé d'une journée d’action dans la fonction publique le 22 mars en cas de revalorisation du point d’indice insuffisante s’est fissuré, la CDFT Fonctions publiques et la FSU ont été les deux seules organisations syndicales à se mobiliser ce mardi 22 mars 2016. À l’occasion d’une conférence de presse, la CFDT, jugeant le geste du gouvernement "pas satisfaisant", a demandé "l’ouverture immédiate de négociations sur les conditions de travail, la prévention de la pénibilité, l’avenir des métiers et le service public". Elle a également lancé une pétition en ligne. La FSU a de son côté adressé un courrier au Premier ministre exigeant "maintenant l’élaboration d’un plan de rattrapage". La CGT, FO et Solidaires appellent pour leur part à la journée interprofessionnelle du 31 mars alors que l’Unsa a décidé de ne pas se mobiliser.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi