Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

Saclay, Comue et organismes de recherche, gouvernance : échos des auditions de la mission d’information sur la loi ESR

"Le sujet de la gouvernance est central pour le futur de la transformation que nous devons conduire" à l'université Paris-Saclay, estime Gilles Bloch, président de la Comue, lors d’une audition organisée par la mission d’information sur l’application de la loi ESR du 22 juillet 2013 (1), jeudi 10 mars 2016. Il note aussi "une résistance culturelle", des établissements publics face aux Comue. Concernant la recherche dans les universités, Jacques Bittoun, président de Paris-Sud, insiste sur l’importance du rôle joué par les organismes de recherche. Anne Peyroche, directrice générale déléguée à la science du CNRS, note quant à elle que les organismes de recherche sont plus impliqués dans les regroupements dont l’ambition d’intégration est forte. Autres sujets abordés : l’articulation entre la loi ESR et la loi Notre ou encore les personnalités extérieures dans les CA des universités.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Que change la loi ESR pour les personnels de l'enseignement supérieur ?

Que change la nouvelle loi ESR pour les personnels des établissements d'enseignement supérieur et de recherche ? Dans les universités, le principal changement est que les questions relatives au recrutement et à la carrière deviennent du ressort du nouveau conseil académique et non plus du conseil d'administration. Les chercheurs peuvent participer aux comités de sélection, lesquels devront tendre vers la parité, sans y être obligés. Plusieurs décisions n'ont pas été tranchées et sont soumises à réflexion : comment résorber la précarité, améliorer le recrutement des enseignants-chercheurs tout en luttant contre le localisme ou encore faire évoluer le statut d'Ater. Il est prévu de favoriser la mobilité des personnels enseignants, notamment entre établissements d'enseignement supérieur, organismes, fondations ou encore administration. Enfin, l'IGAENR est saisie de la GRH des établissements.

Lire la suiteLire la suite
Gouvernance des établissements : que change la loi ESR ?

Quels changements en termes de gouvernance attendent les universités et les autres établissements, publics et privés, après l'adoption définitive de la loi ESR par l'Assemblée nationale, le 9 juillet 2013 (AEF n°185865) ? AEF revient de manière exhaustive sur les modifications introduites par la loi, en la comparant avec le code de l'éducation version LRU. Les évolutions les plus notables concernent le vote des personnalités extérieures pour l'élection du président d'université, la restriction de son droit de veto sur les recrutements, la création d'un conseil académique qui devient en partie décisionnaire, la mise en place d'une procédure d' « impeachment » (destitution) du président ou la création d'un conseil des directeurs de composantes. Les dirigeants de grand établissement devront désormais, sauf exception, être choisis après appel public à candidatures. À noter également : le renforcement de la législation pour l'ouverture d'établissements privés dans le domaine de la santé ou la création de la qualification d' « établissements privés d'intérêt général ».

Lire la suiteLire la suite