Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

Ouverture à la diversité des écoles de service public : Matignon charge Olivier Rousselle de piloter le plan d’action

"Je souhaite vous confier la mission de coordonner l’élaboration et la mise en œuvre des programmes d’action des écoles de service public des trois versants de la fonction publique, en partenariat étroit avec ces écoles et leurs ministères de tutelle", écrit Manuel Valls dans une lettre de mission adressée au conseiller d’État Olivier Rousselle le 24 février 2016. L’ouverture à la diversité du recrutement des 75 écoles de la fonction publique fait partie des mesures adoptées lors du comité interministériel Égalité et Citoyenneté d’octobre 2015. Olivier Rousselle devra établir un cadre d’analyse et d’évaluation des processus de recrutement et coordonner l’élaboration de ces programmes d’action. Des mesures fonction publique pourraient par ailleurs être intégrées au projet de loi "Égalité et citoyenneté" qui devrait être présenté en Conseil des ministres le 6 avril.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Écoles du service public : un rapport souligne la « défaillance du pilotage tant ministériel qu'interministériel » (inspection générale)

« La mission [de l'inspection générale de l'administration] observe une défaillance du pilotage tant ministériel qu'interministériel [des écoles de formation initiale de l'État]. La nécessité de donner de la cohérence à partir d'une réflexion stratégique implique de replacer la direction générale de l'administration et de la fonction publique et les directions des ressources humaines des ministères au cœur du dispositif de formation initiale », peut-on lire dans le rapport sur la formation initiale des fonctionnaires de l'État dans 63 écoles du service public (1), établi par Corinne Desforges, inspectrice générale de l'administration (2), en novembre 2011. Le rapport constate également que « l'évaluation de la performance des écoles est actuellement impossible en l'absence de comptabilité analytique et d'indicateurs communs formalisés », et que « des questions importantes comme la délivrance des diplômes ou la place de la recherche (…) doivent rapidement faire l'objet de décisions ». La mission formule ensuite 42 recommandations (AEF n°224070), parmi lesquelles « la mutualisation des fonctions support ou de l'offre de formation ainsi que des regroupements immobiliers ». La fusion des cinq Ira (Instituts régionaux d'administration) est ainsi préconisée.

Lire la suiteLire la suite