Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Jean-Charles Ringard nommé vice-recteur de Nouvelle-Calédonie

Par décret du président de la République en date du 28 janvier 2016, Jean-Charles Ringard-Flament, inspecteur général de l’administration de l’Éducation nationale et de la recherche, est nommé vice-recteur de Nouvelle-Calédonie, en remplacement de Patrick Dion admis à faire valoir ses droits à pension de retraite. Voici son parcours :

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 91 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Qu’est ce qui fait la valeur ajoutée d’un lycée ? (rapport Igen/IGAENR)

"Un trait dominant se dégage : la valeur ajoutée, positive ou négative (d’un lycée), ne peut jamais être imputée à un seul élément déterminant. C’est toujours une conjonction de facteurs qui se renforcent mutuellement, qui peut expliquer la valeur ajoutée d’un établissement", souligne un rapport conjoint l’Igen/IGAENR daté de juillet 2015 et publié le 8 décembre 2015 (1). Cette conjonction de plusieurs facteurs "est elle-même variable selon les lycées" même si "une cohérence apparaît" comme le rôle déterminant de la direction et l’engagement d’équipes fédérées autour d’un projet. Pour les inspecteurs généraux, il est temps de se poser la question de la mise en œuvre d’une évaluation des établissements.

Lire la suiteLire la suite
Quelles pistes pour réformer les inspections générales ? (colloque AEF)

"Il ne peut pas y avoir de réforme profonde des inspections générales s’il n’y a pas une réforme profonde du pilotage général de l’Éducation nationale", affirme François Perret, ancien doyen de l’Igen lors du colloque AEF du 2 juin 2015 "De quelle(s) inspection(s) générale(s) l’Éducation nationale a-t-elle besoin ?" Plusieurs experts ont pointé du doigt les missions "multiples" des inspections, qui "créent de la confusion", le besoin - en particulier pour l’Igen - d'"évoluer" et de s’orienter davantage vers l’enseignement supérieur et de mener une fonction de conseil. Des intervenants ont souligné la nécessité de ne créer qu'"un seul corps" et d’assumer deux évolutions récentes du système éducatif : l’autonomie des EPLE et la décentralisation. Ainsi, les Coac devraient-ils "être au service" des recteurs et les IPR jouer un rôle clé afin de "renforcer l’encadrement de proximité".

Lire la suiteLire la suite
Inspections générales : des questionnements multiples sur leur avenir depuis 30 ans

Des deux Inspections générales de l’Éducation nationale, c’est l’Igen qui fait l’objet du plus grand nombre de notes aux ministres depuis plus de 20 ans. L’IGAENR est aussi évoquée mais le constat sur son évolution préoccupe moins leurs auteurs. Ainsi, dès 1999, le Desco Bernard Toulemonde dans une note à Claude Allègre évoque "des tensions, des regrets et des espoirs" au sein de l’Igen. À son tour en 2001, l’Igen futur recteur de Bordeaux, Alain Boissinot, rédige pour Jack Lang un rapport sur l’Inspection bicentenaire regrettant son "mode d’organisation peu satisfaisant et décalé par rapport aux missions". Par ailleurs, tous les observateurs saluent "un rapprochement fécond avec l’IGAENR". En 2015, où en est la réflexion ? Pour y répondre, AEF organise le 2 juin un colloque intitulé "De quelle(s) inspection(s) générale(s) l’Éducation nationale a-t-elle besoin ?"

Lire la suiteLire la suite
Contrats tripartites : quelles sont les conditions de leur réussite ? Quel contenu ? (débat)

Les contrats d'objectifs tripartites doivent intégrer les compétences des parties, un « diagnostic partagé », « 3 à 5 objectifs prioritaires » et « clairs » et les modalités de leur « évaluation », selon Jean-Charles Ringard, IGAENR (1), lors d'un colloque organisé par Éducation et territoires le 26 novembre 2013 (2). Pour Martine Pavot, DG adjointe à l'éducation de la région Nord-Pas de Calais, ces contrats doivent intégrer « des contenus qui impliquent directement les collectivités » sur des « compétences partagées », « là où il y a des chevauchements ». Associer collectivités et communauté éducative en amont de la signature apparaît comme une condition de la réussite des contrats tripartites, qui pour le SNPDEN, devraient contenir aussi les moyens. La « réduction des inégalités scolaires » et l'articulation écoles-collège pourraient devenir des objectifs prioritaires.

Lire la suiteLire la suite
Mayotte : un rapport des inspections générales met en cause la gestion des constructions scolaires par le syndicat mixte

Un rapport sur la « mission d'inspection relative aux constructions scolaires du premier degré à Mayotte », daté de juillet 2013, publié fin octobre et co-rédigé par un IGAENR et deux inspecteurs généraux de l'administration (1) met en cause la gestion des écoles par le Smiam, (syndicat mixte d'investissement et d'aménagement de Mayotte). Cette structure (2), qui fait l'objet d'un « suivi particulier » de la chambre régionale des comptes, fait preuve d'une « réelle carence dans la programmation, un laxisme évident dans la réalisation » des constructions et des rénovations malgré une dotation en hausse de l'État. Le Smiam a des relations « inexistantes » avec le vice-rectorat, notent aussi les inspections. La mission recommande notamment de remplacer le Smiam par un GIP associant État et communes et de mettre en place un « plan d'urgence » pour construire 419 classes d'ici 2020.

Lire la suiteLire la suite
Jean-Charles Ringard-Flament nommé IGAENR (Conseil des ministres)

Jean-Charles Ringard-Flament, IA-IPR administration et vie scolaire, est nommé IGAENR en conseil des ministres, mercredi 12 décembre 2012. Il est par ailleurs directeur général délégué, chargé de l'éducation et de la formation initiale, au conseil régional des Pays-de-la-Loire.

Lire la suiteLire la suite