Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Politiques de l’emploi| Dépêche n°530537

Budget : le président du conseil départemental de l’Essonne porte plainte contre X

"Lundi 25 janvier 2016, François Durovray (LR), président du conseil départemental de l’Essonne porte plainte contre X afin d’établir toute la lumière sur la responsabilité passée de l’état des finances du département", annonce la collectivité dans un communiqué diffusé ce 26 janvier. "Comme tous les départements de France, l’Essonne est confronté à un 'effet de ciseaux' avec d’un côté les baisses de dotations de l’État et de l’autre l’augmentation des dépenses obligatoires de solidarité", explique le département précisant que "la dette consolidée du département et du service départemental d’incendie et de secours s’élevait à un milliard d’euros en 2015 auquel il faut ajouter 108 millions d’euros de factures impayées par la précédente majorité de gauche, notamment aux établissements accueillant des personnes âgées, handicapées et les enfants placés".

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 84 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi

Politiques de l’emploi

Aperçu de la dépêche Aperçu
Financement du RSA : les départements de la grande couronne d'Ile-de-France réclament l’arrêt de la baisse des dotations
Lire la suite
Le département de l'Essonne affirme ne plus pouvoir payer les aides sociales obligatoires

Près de 108 millions d’euros d’arriérés. C’est la somme que devrait l’Essonne à différents services et structures médico-sociales de son territoire, selon le président de ce conseil départemental, François Durovray (LR), qui met en cause la gestion de la précédente majorité socialiste, dirigée alors par Jérôme Guedj. Un débat télévisé opposait les deux hommes, mercredi 13 janvier 2016 sur Public Sénat. Selon un courrier envoyé fin décembre 2015 par le conseil départemental de l’Essonne, le versement d’une partie des aides sociales obligatoires dues aux structures médico-sociales pourrait être repoussé dans le temps, pour assainir temporairement les finances du département. Les fédérations du secteur mettent en garde contre une mesure qui mettrait en péril financièrement un certain nombre de structures médico-sociales, déjà fragilisées.

Lire la suiteLire la suite
Les députés votent un fonds d'aide immédiate de 50 millions d’euros pour aider les départements en grande difficulté

L’Assemblée nationale a voté le 2 décembre 2015 un amendement du gouvernement dans le cadre de l’examen du projet de loi de finances rectificative pour 2015 qui prévoit la création d’un fonds de soutien doté de deux parts de 25 millions d’euros pour soutenir les départements les plus en difficulté. Pour être éligibles, ceux-ci devront répondre à plusieurs critères : "Un taux d’épargne brute inférieur ou égal à 7,5 % en 2014" et "un rapport entre le montant des dépenses sociales et le montant des dépenses de fonctionnement supérieur ou égal à la moyenne nationale". Ce fonds sera financé par un prélèvement sur les ressources de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie. L’Assemblée des départements de France réclamait une telle aide depuis des mois. À plus long terme, le gouvernement doit régler la question du financement des allocations individuelles de solidarité dont le RSA.

Lire la suiteLire la suite
Financement du RSA : les départements menacent l’État de limiter le niveau de leurs dépenses sociales en 2016

"Des mesures immédiates pour 2015 en faveur des départements les plus en difficulté", "des mesures durables pour garantir dès 2016 la pérennité du RSA", "un calendrier ferme de mesures concrètes dès la loi de finances 2016", "l’adoption de mesures permettant de ralentir l’envolée des dépenses sociale". Telles sont les exigences formulées dans une motion adoptée à l’unanimité, vendredi 16 octobre 2015, par l’Assemblée générale extraordinaire de l’ADF (Assemblée des départements de France) à l’occasion de son 85e congrès, à Troyes (Aube). Faute d’avancées sur ces points, les départements menacent de n’inscrire dans leurs budgets 2016 "que le niveau de dépenses sociales votées en 2015" et de ne plus intervenir "dans le champ des compétences de l’État pour cofinancer ses investissements".

Lire la suiteLire la suite