Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

T. Froehlicher (Kedge) devient président d’Ecricome et veut créer un "label" de bonne conduite entre banques d’épreuves

Thomas Froehlicher, directeur général de Kedge business school, succède à Frank Bostyn (Neoma) au poste de président de l'association Ecricome, qui organise les concours d’entrée à trois grandes écoles de commerce (Kedge, Neoma, ICN), lors de l’AG du 17 décembre 2015. Florence Legros (DG de l’ICN) est élue trésorière. Leurs mandats dureront deux ans. Ecricome rappelle qu’elle possède "une expertise dans la mise en place de système informatique concourant à la gestion de plusieurs milliers de candidats", un système "mature, complet et offrant toute la sécurité et la rigueur exigées", et que si "parler de convergence vers un système commun [à toutes les écoles de commerce] est encore prématuré", "il faut œuvrer pour harmoniser les pratiques". Thomas Froehlicher souhaite ainsi proposer la création d’un "label pour un socle commun de valeurs, de règles et de procédures visibles".

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 78 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi

Enseignement supérieur

Aperçu de la dépêche Aperçu
Écoles de commerce : J-C Hauguel est persuadé que les admissions parallèles passeront par un système équivalent au Sigem
Lire la suite
Ecricome prend de nouvelles dispositions pour l'organisation de ses concours 2016

Les trois écoles de la banque d’épreuves Ecricome (ICN business school, Kedge business school, Neoma business school) ont décidé de procéder à plusieurs réformes dans l’organisation de leurs 4 concours : Ecricome Bachelor pour leurs programmes postbac, Ecricome Prépa et Prépa littéraires pour l’entrée dans leurs PGE après une CPGE, Ecricome Tremplin 1 pour les admissions sur titre en 1re année du PGE, et Ecricome Tremplin 2 pour les AST en 2e année. Il s’agit de rendre toutes les inscriptions gratuites pour les boursiers, de mieux prendre en compte les tests de la Fnege, d’expérimenter la visioconférence pour les épreuves orales du Bachelor dans les DOM-TOM et de mettre davantage d’outils gratuits de préparation à disposition des candidats.

Lire la suiteLire la suite

Enseignement supérieur

Aperçu de la dépêche Aperçu
Ecricome publie le bilan des concours 2015 et "travaille sur une nouvelle offre, tournée vers la diversité" pour 2016
Lire la suite

Enseignement supérieur

Aperçu de la dépêche Aperçu
Jean-Christophe Hauguel succède à Jean Charroin à la présidence du Sigem
Lire la suite
Les candidatures au concours des trois écoles de commerce Ecricome sont en baisse en 2015

Les trois écoles de commerce réunies au sein de la banque commune d'épreuves Ecricome - ICN business school, Neoma business school et Kedge business school - voient leur nombre de candidats issus des classes préparatoires diminuer de 3 % pour le concours 2015 : ils étaient 8 410 en 2014 (lire sur AEF) et seront 8 161 cette année, soit un peu plus que le chiffre atteint en 2013 (lire sur AEF). L’autre banque d’épreuves après CPGE, la BCE (1), avait annoncé la semaine dernière des résultats en très légère hausse, de +0,58 % (lire sur AEF). Les écoles Ecricome se réjouissent de rester "les plus attractives" auprès des préparationnaires mais notent toutefois que "ces chiffres suivent les évolutions des CPGE" : "en effet, il semblerait que le nombre d’étudiants en voie économique et scientifique soit en baisse cette année, quand la voie technologique augmente fortement", écrivent-elles.

Lire la suiteLire la suite