Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

Royaume-Uni : quelles conséquences aurait un "Brexit" sur l'enseignement supérieur et la recherche britanniques ?

Fin juillet 2015, Universities UK, l’équivalent de la CPU britannique, prend position contre une sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne en montant sa campagne "Universities for Europe" ("Les Universités pour l’Europe"). Du côté de la recherche, un collectif lance "Scientists for Europe". Ukip Students, l’organisation étudiante du parti eurosceptique Ukip partisane d’un Brexit, répond immédiatement à Universities UK. Le monde universitaire se polarise autour de cette question et les contributions dans les médias se multiplient à propos des conséquences d’un Brexit. Le référendum sur ce sujet, promis par le parti conservateur au pouvoir, aura lieu d’ici fin 2017 - différents médias évoquent l’été ou l’automne 2016. AEF décrypte les enjeux d’un Brexit pour l’ESR britannique en 3 questions : celle des financements européens, de la collaboration dans la recherche et de la mobilité.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement