Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Le contrat d’objectifs et de moyens de l’AEFE, sûrement "le dernier" avant que l’État ne tranche sur l’avenir du réseau

Les ambitions de l'AEFE décrites dans son contrat d’objectifs et de moyens sont-elles "compatibles" avec les moyens mis en œuvre ? C’est la question posée par le député socialiste Christophe Premat (Français établis hors de France), dans le rapport d’information de l’Assemblée nationale, examiné en commission des affaires culturelles et de l’éducation, mardi 15 décembre 2015. Ce contrat d’objectifs et de moyens atteste d’"ambitions inchangées" puisque l’État fait le choix de préserver "les deux missions fondatrices de l’AEFE". Mais parallèlement, le rapporteur souligne un "contexte financier complexe et inquiétant". Selon lui, ce COM est "sans doute le dernier qui puisse épargner à la puissance publique de trancher sur l’avenir de son réseau d’enseignement à l’étranger". L’Assemblée nationale accorde à l’unanimité un avis favorable à ce contrat d’objectifs et de moyens.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
AEFE : le plan d’orientation stratégique 2014-2017 met l’accent sur la recherche de nouvelles ressources financières

Le plan d’orientation stratégique de l’AEFE 2014-2017, mis en ligne par le Snuipp Hors de France, contient 111 actions et doit permettre à l’agence de "relever les défis auxquels fait face le réseau scolaire français à l’étranger : environnement concurrentiel, contexte budgétaire, nécessité de consolider la qualité de l’offre éducative, de mobiliser l’ensemble des acteurs, de perfectionner le pilotage de l’Agence". Pour favoriser son "développement stratégique", l’AEFE souhaite notamment mettre en œuvre une gestion prévisionnelle des emplois sur 3 à 5 ans, mobiliser de nouvelles ressources proposer aux établissements un guide de bonnes pratiques et d’approche de partenaires financiers". Elle propose également d’étudier "l’opportunité de la création d’une fondation pour l’enseignement français" et d'"approfondir l’étude des possibilités de participation financière des pays hôtes".

Lire la suiteLire la suite