Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Protection sociale| Dépêche n°512817

La convention 2011 permet un apport net de rémunération de 663 M€ pour les médecins (ROSP, forfaits, CCAM) (bilan Uncam)

Le conseil de l'Uncam réuni ce jeudi 17 décembre 2015 s’est vu présenter par Nicolas Revel un bilan de la convention médicale de juillet 2011 signée par quatre syndicats de médecins libéraux (1). Cette présentation précède le coup d’envoi des négociations de la future convention en février 2016. La direction de l’assurance maladie rappelle qu’avec cet accord, les partenaires conventionnels ont souhaité créer "un nouveau partenariat pour consolider l’attractivité de la médecine libérale" et cherché à "renforcer l’accès aux soins sur tout le territoire, valoriser la qualité des pratiques et diversifier les modes de rémunération". Le coût financier de la convention de 2011 est, pour la dernière année pleine connue, estimé à 663,60 M€. L’option démographie, versée sous conditions aux médecins installés en zones fragiles, a coûté 28,30 M€, soit un montant moyen d'aide de 15 184 €.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 94 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi

Protection sociale

Aperçu de la dépêche Aperçu
75% des 11 103 adhérents au contrat d'accès aux soins ont respecté leurs engagements en 2014 (bilan Cnamts)
Lire la suite
Contrat d'accès aux soins : 10 721 signataires au 1er mars, dont 75 % de spécialistes et 17 % de généralistes (Cnam)

Quelles sont les catégories de médecins libéraux qui ont signé le contrat d'accès aux soins (CAS) ? Quelles sont les spécialités qui sont le plus signataires ? C'est à ces questions que répond le dernier bilan du CAS (contrat d'accès aux soins) publié le 5 mars par la Cnam. Au 1er mars 2014, les 10 721 médecins signataires du contrat (+ 1 000 par rapport au 1er décembre dernier) sont des médecins « titrés » : anciens chefs de clinique et praticiens hospitaliers, installés « très majoritairement » en secteur 2 (71 %) ou disposant des titres ouvrant droit à s'installer en secteur 2 (29 %). Ce sont principalement des médecins spécialistes (75 %) et « plus minoritairement » des généralistes (17 %) ou des médecins généralistes à mode d'exercice particulier (8 %). Seulement 22 % des spécialistes adhérents au CAS sont des spécialistes de plateaux techniques (chirurgiens, gynéco-obstétriciens, anesthésistes).

Lire la suiteLire la suite
Pour Jean-François Rey (Umespe-CSMF) : « le contrat d'accès aux soins est le contrat tarifaire du futur » des libéraux

Le président de l'Union des médecins spécialistes-CSMF, Jean-François Rey, qui quittera la présidence de l'Umespe le 15 mars prochain à l'occasion de l'élection d'un nouveau bureau et du futur président, dresse mercredi 8 janvier 2014 le bilan de ses 12 ans de mandat. Face à la presse, il rappelle la place prépondérante de l'Umespe au sein des deux collèges spécialistes des URPS (spécialistes et spécialistes du bloc opératoire). Il se félicite du succès du contrat d'accès aux soins, défendu par la CSMF et décrié par Le Bloc et l'UFML, et établit une analogie entre le contrat d'accès aux soins, créé par l'avenant n°8 à la convention médicale, et la cotation C2 (1) qui représente en 2013 38 % des actes facturés par les spécialistes (contre 15 % en 2005). Pour lui, le CAS « est le contrat du futur qui doit permettre à l'ensemble des médecins libéraux de se regrouper dans le même secteur tarifaire ».

Lire la suiteLire la suite
Le Bloc condamne l'opacité autour du contrat d'accès aux soins ; l'UFML dépêche un huissier à la Cnamts

Le Bloc, syndicat non signataire de l'avenant n°8 sur l'encadrement des dépassements d'honoraires et l'accès aux soins (1), estime lors d'une conférence de presse tenue mardi 8 octobre 2013 que l'assurance maladie « ment sur les chiffres » en annonçant l'entrée en vigueur du CAS (contrat d'accès aux soins) sur la base de 8 611 contrats signés au 1er octobre (AEF n°461663). Philippe Cuq, qui préside l'UCDF (Union des chirurgiens de France), une des trois composantes du Bloc, dénonce une situation faite de « mensonge et de confusion ». « Il est inacceptable dans notre système de cacher les choses alors que c'est un sujet qui concerne tous les Français et les professionnels de santé », dénonce Philippe Cuq qui reproche également la confusion régnant autour de la mise en oeuvre de ce contrat. De son côté, l'UFML (ex-médecins pigeons) annonce avoir dépêché un huissier à la Cnam ce matin.

Lire la suiteLire la suite
Les chirurgiens UCDF et les anesthésistes AAL expliquent leur rejet de l'avenant n° 8 et réclament un « réel contrat d'accès aux soins »

Les chirurgiens de l'UCDF et les anesthésistes-réanimateurs de l'AAL, membres du syndicat « Le Bloc » non signataire de l'avenant n°8 à la convention médicale le 25 octobre dernier, ont expliqué mardi 6 novembre les raisons de leur rejet d'un texte qui constitue, selon le mot de Philippe Cuq (UCDF), un « bidouillage » et non un « réel contrat d'accès aux soins » qui engagerait véritablement les trois parties (Uncam, Unocam et médecins) dans un encadrement des dépassements de secteur 2 et une hausse des tarifs opposables. À l'exception des gynécologues-obstétriciens du Syngof qui étaient prêts à signer l'avenant n°8, les chirurgiens et anesthésistes réclament désormais un « avenant bis » ou un « avenant spécifique » pour les spécialistes du bloc opératoire. Cette catégorie de praticiens estime en effet que la promesse d'engagements croisés visant à contenir la progression des dépassements d'honoraires qui sous-tendait la création du « contrat d'accès aux soins » a été vidée de sa substance au fil de l'avancement des négociations, et plus particulièrement lors des séances marathon des 17 et 22-23 octobre derniers.

Lire la suiteLire la suite
Contrat d'accès aux soins : la Cnamts pose les bases du futur mode de contractualisation entre les médecins et l'assurance maladie

Le directeur général de la Cnamts a remis aux syndicats représentatifs de médecins libéraux, réunis vendredi 14 septembre 2012, au siège de la Caisse pour une deuxième séance de travail, un texte posant les bases du futur contrat d'accès aux soins. La Cnamts estime en effet qu' « au regard du poids croissant des médecins de secteur 2 et de la progression du niveau des dépassements d'honoraires pratiqués, il est nécessaire de proposer à des médecins un nouveau mode de contractualisation avec l'assurance maladie ». Dans ce contrat d'accès aux soins, les médecins s'engageraient, d'une part à proposer des tarifs opposables sur une part de leur activité, dans un souci de lisibilité des tarifs. D'autre part à limiter leur taux de dépassement. L'objectif de ce contrat ? Faire en sorte qu'il soit attractif et permette d'entraîner l'adhésion d'une grande majorité de praticiens du secteur 2. De son côté l'assurance maladie s'engagerait à prendre en charge une partie des cotisations sociales du praticien sur la part de l'activité réalisée aux tarifs opposables.

Lire la suiteLire la suite