Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

Réorganisation régionale de l’État : les nouveaux préfets devront élaborer un projet stratégique avant l’été 2016

"Le Premier ministre rencontrera les préfets de région dès le début du mois de janvier pour leur demander d’élaborer, avant l’été 2016, un projet stratégique de l’État en région pour la mise en œuvre des politiques publiques prioritaires", a annoncé Manuel Valls à l’occasion d’une communication sur l’État régional en Conseil des ministres, mercredi 16 décembre 2015. Lors de ce point d’étape, il a confirmé les 2 000 mobilités de fonctionnaires, dont 500 géographiques, d’ici à 2018, chiffre annoncé aux organisations syndicales de la fonction publique. Lors de ce Conseil des ministres ont par ailleurs été nommés, suivant le calendrier prévu, les préfets des sept nouvelles régions fusionnés. Cinq d’entre eux avaient déjà été nommés préfet préfigurateur en avril dernier. À ce jour, neuf postes de préfets de région et 63 postes de directeurs régionaux ont déjà été supprimés.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Réorganisation territoriale de l’État : un rapport parlementaire pointe l’absence d’estimation des réductions d’emplois

"Votre rapporteur pour avis regrette de ne pouvoir disposer d’aucune estimation chiffrée des économies et des réductions d’emplois attendues", indique le député Michel Zumkeller (UDI, Territoire de Belfort) dans son avis sur la mission "Administration générale et territoriale de l’État" du budget 2016 fait au nom de la commission des lois de l’Assemblée nationale. Analysant dans son rapport les conséquences du regroupement des régions au 1er janvier 2016 et de la réorganisation des services régionaux de l’État, il estime que celles-ci doivent se traduire à terme par "une réduction des effectifs et par des économies sur les dépenses publiques". Mais le député souligne l’absence d’objectifs chiffrés donnés par le gouvernement sur ces deux points, mis à part le fait que "les deux-tiers des efforts de réduction d’effectifs" seraient portés par les services régionaux de l’État.

Lire la suiteLire la suite