Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

Mines ParisTech vote contre son intégration à l’IMT : les réactions de Romain Soubeyran et de Philippe Jamet

Par 13 voix contre, 4 pour et 3 abstentions, la dernière école des mines à se prononcer sur son intégration au sein de l’Institut Mines-Télécom, Mines ParisTech, a décidé d’aller à l’encontre de la politique de sa tutelle, le ministère de l’Économie, des Finances et de l’Industrie d’Emmanuel Macron, le 8 décembre 2015, contrairement aux autres écoles des mines (lire sur AEF). "Il y a eu une crainte d’un alourdissement des contraintes, notamment administratives, et d’une perte d’autonomie et de capacité à s’adapter", explique le directeur de Mines ParisTech, Romain Soubeyran, à AEF, tandis que Philippe Jamet, DG de l’IMT, rappelle que "la décision finale appartient maintenant au ministre".

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement