Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Manifestation sur le climat interdite à Paris : neuf personnes toujours en garde à vue

341 personnes ont été interpellées et 317 placées en garde à vue à la suite d’une manifestation interdite organisée en marge de la COP 21, annonce Johanna Primevert, porte-parole de la Préfecture de police, lundi 30 novembre 2015. "La grande majorité des individus placés en garde à vue l’ont été pour participation à une manifestation interdite" – les autorités préfectorales avaient interdit l’ensemble des manifestations en Île-de-France jusqu’au 30 novembre 2015 —, tandis qu’une dizaine d’autres l’ont été pour "des violences sur personnes dépositaires de l’autorité publique ou pour des jets de projectiles", ajoute Johanna Primevert. "Certaines gardes à vue ont d’ores et déjà été levées, tandis que l’enquête se poursuit sous l’autorité du procureur de la République." Neuf gardes à vue étaient toujours en cours en fin de journée, apprend AEF de source judiciaire.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi