Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Recrutement, organisation et temps de travail, aménagement de postes : les accords handicap à la loupe (Anact)

Les accords handicap répondent aux "recommandations légales" mais certaines dimensions comme l’organisation du travail, les apports du numérique et l’adaptation des postes demeurent "floues, voire absentes", selon une étude de l’Anact datée de novembre 2015. L’agence souligne par ailleurs que "les bilans chiffrés font défaut" pour évaluer la portée des textes en termes de recrutement et de maintien dans l’emploi de personnes handicapées. S’appuyant sur l’analyse de six accords signés dans de grandes entreprises, l’étude relève l’absence de distinction entre les différentes catégories de handicap, une confusion persistante entre "aménagement de poste" de travail et aménagement de l’environnement de travail, et le peu d’information concernant le management de proximité et les moyens dont il dispose.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Handicap : onze entreprises internationales signent une charte de bonne conduite de l’OIT

Onze entreprises internationales sont devenues les premières signataires de la nouvelle charte sur le handicap de l’Organisation internationale du travail, annonce l’OIT le 28 octobre 2015, alors que se déroulera mi-novembre la semaine européenne de l’emploi des personnes handicapées. "Employer des personnes handicapées n’est pas seulement une cause moralement juste, c’est aussi bénéfique pour les entreprises", a déclaré le directeur général de l’OIT, Guy Ryder. Accenture, AccorHotels, les groupes Adecco, AXA, Carrefour, Dow Chemical, le groupe Casino, L’Oréal, Orange, The Standard Bank Group et Michelin, tous membres du réseau mondial de l’OIT "Entreprise et handicap", ont paraphé le texte qui sera diffusé auprès des fédérations nationales d’employeurs et des réseaux nationaux afin de promouvoir l’inclusion des personnes handicapées, y compris dans les PME.

Lire la suiteLire la suite