Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Euronext lance son nouvel indice boursier bas carbone, intégrant 19 entreprises françaises

Euronext, principale Bourse de la zone euro, lance au premier jour de la COP 21, lundi 30 novembre 2015, son indice actualisé de sociétés cotées bas carbone. Objectif : identifier 100 entreprises parmi les 600 plus grosses capitalisations européennes, qui ont fait du plafonnement à 2°C de leurs émissions carbone un élément stratégique. L’ancien ministre du Développement et futur DG du WWF France Pascal Canfin préside le conseil scientifique de cet indice, qui a notamment retenu les méthodologies du cabinet Carbone 4. Au sein de l’indice figurent des cleantech, avec des sociétés d'énergies renouvelables comme Vestas ou SMA Solar, mais aussi des énergéticiens fossiles tels que Statoil ou des papetiers comme Svenska Cellulosa. 19 entreprises françaises font partie de ce top 100.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Reporting climat : un projet de décret de l’article 173 de la loi transition énergétique est en consultation publique

À la veille de la COP 21, le projet de décret d'application de l’article 173 de la loi transition énergétique qui étend aux investisseurs institutionnels l’obligation d’expliquer la manière dont ils se saisissent des enjeux ESG, et notamment climatiques, est mis en consultation publique du vendredi 27 novembre au 7 décembre 2015. Basé sur le principe du "comply or explain", et laissant libre champ aux entités pour définir l’approche la plus pertinente au regard de leur activité, le projet de texte décline un certain nombre de lignes directrices accompagnées d’une notice explicative. Une clause de revoyure est prévue après deux ans d'application. Ce projet de texte doit être examiné par le CCLRF, dont la prochaine réunion dédiée doit se tenir selon les informations recueillies par AEF le 10 décembre. La publication du décret au Journal officiel devrait intervenir avant la fin de l’année.

Lire la suiteLire la suite